Point d'étape et récapitulation après le discours du 1er ministre (12/12/2019)
Depuis plusieurs mois, toutes les organisations de la CFDT se mobilisent pour débattre de l’Europe. L’enjeu : faire prendre conscience de l’importance du scrutin et convaincre les salariés de se rendre aux urnes.

19 organisations, dont la CFDT, ont présenté un Pacte du pouvoir de vivre pour allier préoccupation écologique et progrès social. De quoi peser sur les décisions à venir.

La CFDT, deuxième organisation la plus représentative des agents publics, est engagée contre les inégalités entre femmes et hommes dans la fonction publique d’État, dans la fonction publique territoriale et dans la fonction publique hospitalière.

Le président de la République veut réformer profondément les retraites en créant un système universel. Un haut-commissaire à la réforme des retraites a été nommé.
La CFDT est prête à s’investir dans une réforme des retraites si les objectifs sont clairs et vont dans le sens de davantage de justice sociale. Le nouveau système ne doit pas conduire à réduire les pensions et doit rester par répartition.

Le Sgen-CFDT souhaite faire découvrir ou mieux faire connaître les droits et les procédures dont chaque agent bénéficie.

L’accord PPCR de 2015 a permis la création d’une classe exceptionnelle. Cette classe exceptionnelle est une nouvelle série d’échelon, accessible après le grade de hors classe. Passer à la classe exceptionnelle, c’est bénéficier d’augmentation salariale grâce au échelon plus élevés dans cette classe.

PPCR est l’abréviation qui résume plus d’une année de négociations consacrées aux « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations » des fonctionnaires. Il concerne l’ensemble de la Fonction Publique (d’État, Territoriale et Hospitalière).

Le RIFSEEP, Régime Indemnitaire lié aux Fonctions, aux Sujétions, à l’Expertise et à l’Engagement Professionnel a été créé en mai 2014 par décret (n°2014-513). Ce nouveau régime devient le nouvel outil indemnitaire de référence, applicable à tous les fonctionnaires relevant de la loi du 11 janvier 1984 ; il doit se substituer à l’ensemble des autres primes existantes (principe de non-cumul).