Travailler en période de confinement : Lettre à Madame la Secrétaire générale

Propositions du Sgen-CFDT à Madame la Secrétaire générale pour la mise en œuvre de nouvelles conditions de travail dans le cadre du confinement lié à l'épidémie du Covid-19.

L’ensemble des agents se mobilise pour faire face à la situation induite par l’épidémie du Covid-19. Chacun, chacune, tente d’apporter sa contribution à la continuité du service public dans le nouveau contexte posé par l’exigence de respecter les consignes de confinement et de maintien des barrières sociales contre la contagion, afin de protéger les plus faibles de nos concitoyens et de faire face à la fermeture des établissements scolaires et des accueils des jeunes enfants.

Pour autant et malgré toute la réactivité des uns et des autres, beaucoup de questions pratiques se posent simultanément et il est de notre devoir de représentant.es des personnels de vous en faire part en vue de leur résolution progressive dans les heures et jours à venir.

Par ce message, nous attirons plus particulièrement votre attention sur les conditions d’exercice à distance de l’activité professionnelle des agents.

De nombreux collègues ont en effet été pris de court par l’annonce hier des consignes de confinement et il est urgent d’établir une communication avec chaque agent. Les conditions de mise en place d’une nouvelle organisation d’équipe dans les jours et semaines à venir doivent aussi leur être annoncées.

Nous suggérons à cet effet que :

– chaque agent soit contacté personnellement par sa hiérarchie dans les 48 heures de la mise en place du confinement (avec l’appui de l’Ugarh si besoin),

–  cet échange soit l’occasion de faire le point de sa situation et de s’assurer de la bonne compréhension du cadre administratif : exigences du confinement, conditions du télétravail, autorisation spéciale d’absence (ASA) pour garde d’enfant ou en l’absence de possibilité de télétravail,…

–  un point soit fait sur les tâches et dossiers en cours, sur leur report et surtout sur les nouvelles urgences induites par la situation,

–  les possibilités et besoins de matériel en télétravail soient inventoriés (ordinateur portable, téléphone mobile, connexion réseau…),

–  les accès sécurisés aux applications métier (CHORUS, SIRH, …) puissent être ouverts à distance lorsque le poste le justifie,

–  le besoin de venir ponctuellement sur son lieu de travail soit apprécié lorsqu’il y a lieu (pour chercher des dossiers, un ordinateur portable, des effets personnels, etc.) et dans quelles conditions,

–  un bilan de la situation soit partagé au niveau de l’équipe (bureau, département…) sur les présences, télétravail et ASA,

–  la liste des téléphones mobiles soit partagé au sein du bureau / département sauf opposition explicite d’un agent,

– les situations particulières soient identifiées (fragilité médicale, difficultés sociales,…) et que la liaison soit faite avec le service médical ou le service social si nécessaire.

Nous insistons en particulier sur l’importance de prévenir le risque d’isolement dans la durée, sur l’importance de maintenir et de faire vivre les collectifs de travail et sur les nécessaires avertissements portant sur l’hygiène de vie sédentaire.

C’est pourquoi nous suggérons que chaque bureau / département organise une réunion téléphonique à heure fixe chaque jour. La mise en place d’une messagerie instantanée telle que Signal, WhatsApp, etc. pour entretenir une conversation collective nous parait également indispensable. Les supports de formation pour les télétravailleurs et les encadrants pourrait aussi utilement être diffusés à tous les agents sans attendre (avec un avertissement sur les conditions particulières actuelles).

Un numéro d’appel commun à l’administration centrale de type « numéro vert télétravail » pourrait être utile pour permettre aux collègues qui en auraient besoin de s’orienter dans ce dispositif et pour écouter les difficultés imprévues qu’ils pourraient rencontrer.

Nous nous tenons à votre disposition notamment via le CHSCT pour avancer dans le mise en œuvre des solutions dont nous ne doutons pas qu’elles mobilisent déjà fortement vos services.

Restant à votre écoute,

Les  représentant.es du Sgen-CFDT