Covid-19 : que met-on derrière le travail à distance ?

Le travail à distance (TAD) est souvent appelé télétravail. Pourtant, ce n’est pas la même chose.

Le travail à distance / télétravail.

Le télétravail est une forme de travail à distance. Il est, par définition et en situation normale, encadré par un accord et effectué sur la base du volontariat de l’agent. Qui dit accord, dit règles précises pour les horaires de travail, l’organisation à domicile, la prise en charge par l’employeur, etc…

Mais en ces circonstances exceptionnelles de crise sanitaire, le travail à distance (travail effectué à distance mais sans cadre négocié) est favorisé sous toutes ses formes pour permettre au mieux une continuité de service public malgré l’éloignement de l’agent de son lieu de travail.

Tout travail à distance nécessite à la fois l’identification des tâches qu’il est possible d’effectuer de chez soi mais aussi de mettre en place les infrastructures nécessaires (moyens informatiques, sécurité des données…).

Ainsi certaines fonctions ne pourront pas être exercées à distance : par exemple pour des agents de sécurité, pour des fonctions d’accueil du public, pour l’entretien.

Dans d’autres cas, certaines tâches pourraient être effectuées à distance mais l’établissement n’est pas en mesure de mettre à disposition de l’agent les moyens et mesures de sécurité nécessaires pour le faire (pas d’accès sécurisé au réseau de l’établissement pas exemple….)